Fresnes Demain continue !

Le deuxième atelier du projet Fresnes Demain s’est déroulé avec succès le 17 avril à l’Epicerie sociale. Ces atelier citoyens font suite aux 41 engagements de la Maire et ont pour objectif de les affiner en incluant les Fresnois dans leur conception et leur mise en œuvre. Une fois encore, les débats ont été riches et de nombreuses propositions ont été formulées. Lors de cet atelier, les participants ont pu échanger autour de la propreté, des espaces verts, de l’écologie en ville, de la circulation routière et des stationnements.

De nouveaux moyens pour améliorer la propreté à Fresnes

Si des améliorations concernant la propreté ressentie en ville sont observées, la commune a embauché deux nouveaux cantonniers et s’engage à poursuivre les efforts entrepris.

Aujourd’hui, ces derniers gèrent individuellement un espace trop étendu (entre 7-8 km par cantonnier). Josselin Aubry, élu délégué à la propreté, a rappelé qu’entre 2012 et 2017, l’effectif alloué pour le cadre de vie à Fresnes a nettement diminué (-42%). Il s’agit donc pour la ville de rattraper ce déficit de service public qui a des conséquences directes sur le bien vivre en ville. Une meilleure efficacité des services passera également par le renforcement de leur mécanisation. Durant l’atelier a été proposé que soit mis en place, selon les moyens possibles de la commune, de nouvelles installations permettant le tri sélectif dans les poubelles de la ville ainsi que des cendriers. Les résultats des études de plan de corbeilles de rue initiées par les conseils de quartier permettront un emplacement optimal des nouvelles poubelles installées à Fresnes. A été également demandé qu’une meilleure communication soit faite concernant les jours de ramassages des grands encombrants. Enfin, le travail de sensibilisation et de responsabilisation auprès des commerçants et les bailleurs de la ville concernant la gestion des déchets sur la voie publique doit être renforcé.

Prendre soin de nos espaces verts

Les parcs de la commune sont des lieux essentiels pour le bien vivre à Fresnes. Une meilleure luminosité de ces espaces permettrait aux promeneurs de s’y sentir plus en sécurité. Leur propreté est également nécessaire et il a été proposé que des sacs incitant au ramassage des déjections canines y soient disponibles. Le développement de la végétalisation des espaces publics par les Fresnois, notamment par le biais des jardins partagés ou des permis de végétaliser, est un succès. Il a été demandé que les procédures de ces permis soient facilitées afin d’étendre cette expérience dans toute la ville. Le renforcement du développement de bacs à compost dans la commune ainsi que la plantation d’arbres fruitiers ont également été abordés. Enfin, a été suggéré que soit limitée la plantation de végétaux allergènes, comme les graminées.

Développer la sensibilisation et transmission des comportements responsables

L’organisation d’une journée annuelle de la propreté et de campagnes de nettoyage participatif est un  engagement qui sera bientôt mis en place. Il s’agira, par ces événements, de sensibiliser les Fresnois aux thèmes de la propreté et de l’écologie. Il a été souligné l’importance pour ces deux événements de s’adresser à un public le plus large possible et d’y inclure les jeunes. Les impliquer directement sur ces questions au sein de la ville serait un moyen de les responsabiliser. Ils pourraient travailler à l’organisation de ces actions ou, par exemple, à l’élaboration de slogans dynamiques autour de ces thèmes qui seront diffusés dans toute la ville. Pour ces événements, il serait ainsi intéressant de collaborer avec les écoles, les associations fresnoises ainsi que les CME et les CMA (Conseil municipal des Enfants/Adolescents). Concernant la journée annuelle de la propreté, des activités pédagogiques autour du tri sélectif, de la valorisation des déchets ou encore du respect des espaces verts pourront être au programme. Les campagnes de nettoyage participatif pourront se dérouler une fois par mois afin que le travail de sensibilisation soit le plus étendu dans le temps. La première d’entre elles sera prévue le 29 juin 2019. Il a également été proposé que cette campagne puisse se dérouler lors des grands événements de la commune (rassemblements, festivités, concerts, matchs etc.) en impliquant tous les participants dans le ramassage des déchets.

Quel déplacement à Fresnes?

En introduction de l’atelier, M. Oberhauser a indiqué qu’une étude sur les déplacements a été lancée. Cela nécessitera environ 2 ans pour aboutir à un plan partagé prenant en compte les déplacements en voiture, en vélo et piétonnier, rendu difficile car il induit des changements de comportement. L’un des enjeux de cet atelier a été d’élaborer une 1ère ébauche de réflexion, sur la circulation et les déplacements. L’étude des déplacements doit placer les usagers les plus fragiles au centre de la réflexion. Le plan de déplacement sera très complexe à déterminer et sera source de débats d’autant plus à la vue de la topographie de la ville. Ainsi les grands axes, les espaces routiers doivent être pris en compte, tout comme la place du vélo avec une forte demande de double sens cyclable induisant les itinéraires cyclables et les déplaceme²nts dans les villes limitrophes telles Wissous, Antony, Chevilly-Larue et l’Haÿ-les-Roses. La question des zones 30 a été abordée, notamment sur le fait que le double sens cyclable s’impose mais n’est pas encore rentré dans les mœurs. Un Fresnois a évoqué la piste cyclable du  boulevard Jean Jaurès, peu pratique compte tenu des barrières qui y sont situées. De manière plus générale, les voies à double sens avec pistes cyclables dans les 2 sens sont perçues comme dangereuses. Une des propositions été notamment la suppression d’un des 2 trottoirs avenue du parc de Sports pour en faire une piste cyclable et sur l’instauration d’une seule bande de stationnement boulevard Jean Jaurès. Un Fresnois rappelle une règle qui lui semble nécessaire d’énoncer : la hiérarchie du droit du plus faible au plus fort, le plus faible ayant la priorité sur le plus fort. Il reconnait qu’aujourd’hui cette règle n’est pas assez respectée en France mais qu’elle devrait l’être dans le cadre de la notion du vivre ensemble. Il a également été précisé que si la place du vélo était rendue plus visible notamment par un marquage plus visible, le vélo pourrait s’imposer en ville. Néanmoins, il semble également évident qu’il ne sera pas possible de créer des pistes cyclables partout et donc que des choix devront être arbitrés afin de veiller au meilleur partage de l’espace public. Et ce d’autant plus que tout le monde ne peut pas non plus se déplacer à vélo pour diverses raisons. Un autre point important est la fermeture des résidences, ne permettant donc pas aux piétons de les traverser (Clos la Garenne, la Ferme, square du clair Vallon…). En effet, une traversée facilitée permettrait de réduire l’usage de la voiture en ville. Il faut privilégier les accès aux stades et à la piscine. Toucher aux places de stationnement est moins tabou même si l’attractivité commerciale de la ville ne doit pas en pâtir, la question est donc épineuse et sera évoquée lors de nombreuses réunions. Une des difficultés soulevée a été la traversée la RN186. Les feux rouges et limitations de vitesse ne sont pas respectés. Autre problème : le stationnement rue Zola devant les commerces ou à proximité de la crèche de la Peupleraie. La question de la répression et de la présence de la police nationale et municipale pour faire respecter les règles a été mentionnée.

Des transports en commun plus performants

La question des transports collectifs a été également soulevée. Il est rappelé que l’ancien maire a refusé le projet de tramway. Le tramway sur pneu pourrait être une solution alternative, nécessitant moins d’aménagements lourds puisqu’ils n’impliquent pas de travaux d’assainissement. Les projets tram-train sont abordés. Le sujet étant très complexe et global il apparaît que ce seul atelier ne sera pas suffisant pour faire le tour de la question. Il semble en effet important d’y apporter une suite par la tenue de nouveaux ateliers. La géothermie, système de chauffage écologique, a été évoquée en marge des autres thèmes. En effet le réseau actuel, constitué à 56% par la géothermie, fait économiser l’équivalent de 8 400 voitures en termes de dioxyde de carbone et d’émission de gaz à effet de serre. 76% des logements sont raccordés à l’exception des logements individuels.

La mobilité à Fresnes en chiffre

  •  8 000 voitures pour 5 500 emplacements de stationnement dans le logement.
  • 44% des déplacements sont liés aux trajets domicile-travail à Fresnes, contre 25 à 30% ailleurs.
  • 6 000 Fresnois sont en âge de travailler dont les 2/3 sortent du territoire pour se rendre sur leur lieu de travail.
  • 3,3% des déplacements se font en vélo vs 37% en voiture.

Dates et lieux des prochains Ateliers Citoyens

  • le 20 mai à 19h30 : « Une ville unie, solidaire et équilibrée » à la Maison de Quartier Aimé Césaire, 16, rue du Docteur-Charcot (thèmes abordés : urbanisme, la fracture Nord-Sud et le centre-ville) ;
  • le 18 juin à 19h30 : « Être et faire ensemble à Fresnes » à la Bibliothèque Municipale Gabriel Bourdin (thèmes abordés : animation, démocratie participative, vivre ensemble, convivialité).

Fresnes Demain est de retour !

Après la grande soirée de restitution du 5 février permettant à Marie Chavanon et sa municipalité de présenter leurs 41 engagements, Fresnes Demain se poursuit avec 4 ateliers citoyens. Le premier de ces ateliers a eu lieu le 25 mars au Club House de Football avec pour thème la jeunesse, l’éducation, ainsi que l’emploi et l’économie. Plus de 50 Fresnois étaient présents et répartis en 2 sous groupes thématiques pour affiner la mise en oeuvre des engagements pris par les élus.

Expérimenter des pédibus pour le groupe scolaire Frères Lumière – Les Tulipes

Le groupe scolaire Frères Lumière – Les Tulipes sera le terrain d’expérimentation du pédibus (mode de ramassage scolaire qui consiste à convoyer les enfants à pied, accompagnés par des parents volontaires, sur les trajets domicile-école). Une maman a expliqué qu’elle exerçait déjà ce dispositif de façon informelle avec les parents de son quartier de l’école Jean Monnet. Cette Fresnoise a généralement 5 enfants sous sa responsabilité. L’un des points importants évoqués sur ce sujet a été la notion de confiance entre les parents avant de confier leurs enfants. La Mairie pourrait être un facilitateur de mise en réseau des parents en collaboration avec les associations de parents d’élèves afin d’élargir l’utilisation du pédibus. De plus, le souhait que la ville accompagne les parents sur la définition d’un parcours sécurisé a également été évoqué.

Ouvrir la Bibliothèque Municipale le dimanche

Cet engagement sera effectif dès cette année et l’ouverture aura lieu du premier dimanche d’octobre au dernier dimanche d’avril de chaque année. Cela permettra à tous les Fresnois de profiter de ce lieu de culture et de formation, proche de chez eux. La Bibliothèque est un lieu cher aux habitants de la ville, et ce, de tout âge. Pour le directeur de la Bibliothèque, ouvrir le dimanche est également une façon de renforcer le dynamisme du centre-ville.

Développer et rénover les espaces de jeux en collaboration avec la jeunesse

S’appuyer sur les Conseils Municipaux des Enfants et des Adolescents et les Conseils de Quartier pour travailler avec eux sur les espaces de jeux a été accueilli positivement par tous lors de l’atelier. L’une des autres attentes est la création de jeux pour des enfants de plus de cinq ans. L’installation de tables de ping-pong pour les plus grands a été proposée. Lors des échanges, les Fresnois ont exprimé un manque de connaissance des parcs et des jeux par les habitants et ont proposé d’intégrer une cartographie dans le Panorama.

Développer des outils numériques pour permettre la réussite de tous

Dans le cadre de son Plan Numérique à l’école, la municipalité a récemment inauguré une classe numérique mobile aux Frères Lumière pour développer un enseignement 2.0. De son côté, la Bibliothèque ouvrira des ateliers dédiés à l’initiation à la programmation, mais aussi des ateliers

« premiers pas »en informatique, très attendus par les Fresnois. A l’heure de la dématérialisation de nombreuses démarches administratives, la demande d’ateliers structurés est d’autant plus forte de nombreux Fresnois attendent de se former à l’utilisation des outils numériques.

Développer le soutien scolaire par la création d’une antenne au Nord

La question de la disparité entre le Nord et le Sud sur le soutien scolaire avait été exprimée lors des réunions publiques de Fresnes demain. Pour parer à cela, l’équipe municipale autour de Marie Chavanon s’est engagée à la création d’une antenne au Nord. En effet, seule l’AVARA propose actuellement du soutien scolaire. Pour cette antenne, les Fresnois souhaitent un lieu calme pour permettre de travailler au mieux avec les enfants. Une Fresnoise a également noté l’importance de toucher au mieux tous les publics, y compris les plus sensibles.

L’accompagnement des parents par des associations habilitées a été également évoqué à travers l’engagement 28 et le témoignage de la Présidente de l’association « un Enfant dans la Ville ». Celle-ci a émis le souhait d’avoir un lieu dans la ville et de pouvoir agir davantage dans les écoles pour promouvoir l’’aide à la parentalité.

Création d’un Service Jeunesse pour accompagner les jeunes vers la réussite de leur projet de vie

La création du Service Jeunesse est une forte attente des Fresnois. Ce service se construit autour des échanges avec les jeunes et les accompagnera dès le collège, durant leurs parcours scolaire, professionnel et personnel. Le service pourra les conseiller dans leur orientation et leur recherche de formations ou de stages, notamment par le biais du futur réseau de parrainage. Il s’agit de faire de ce lieu un espace chaleureux, d’échange, la présence de professionnels permettrait d’être à l’écoute des jeunes. Ils attendent de ce Service Jeunesse qu’il rassemble et s’adresse, de la meilleure manière possible, à tous les jeunes de la ville quelque soit leur âge et leurs besoins. Par ailleurs l’un des grands défis du Service Jeunesse sera de dépasser le clivage Nord/Sud. Le Service pourra organiser régulièrement des ateliers pour promouvoir la participation citoyenne et démocratique, la découverte culturelle ainsi que la pratique sportive et artistique. Il a également été proposé qu’il puisse initier des activités de prévention autour de différents thèmes (les déviances, le décrochage scolaire), en lien avec les établissements scolaires. L’ambition de ce service est d’encourager les jeunes à être acteurs au sein de leur ville, susciter des ambitions et être initiateurs de projets.

Organisation d’un forum économique et entrepreneurial annuel

Le 11 février dernier a eu lieu le premier Forum économique « Fresnes Entreprend avec vous ». Les échanges fructueux avec les Fresnois ont permis d’affiner leurs attentes pour les prochaines éditions. Si l’entrepreneuriat peut être une opportunité pour les jeunes, le Forum aura pour objectif de mieux répondre aux attentes de cette jeunesse en les orientant de la meilleure manière, mais aussi en les accompagnant lors de la création de leurs projets. Il s’est exprimé la volonté de toucher un public toujours plus large lors de ce forum et de répondre aux besoins de tous les habitants de la ville. Ainsi, il a été proposé d’intégrer un volet formation et insertion pour les personnes en recherche d’emploi, ainsi que des moyens pour aider à la recherche de stage. La Mission Locale de Fresnes pourrait être partenaire de ce projet, ce qui serait l’occasion de développer sa visibilité et ses actions auprès des jeunes Fresnois.

Lancement d’un parrainage entre les entrepreneurs expérimentés et des plus jeunes

Les participants ont manifesté leur volonté de créer un système large de parrainage et d’entraide ayant pour objectif de favoriser le partage d’expérience et de compétence entre tous les Fresnois. L’idée serait d’étendre ce réseau pour qu’il puisse répondre aux besoins de tous en incluant des profils diversifiés. Il sera un moyen de faciliter l’accès à certaines informations, formations, emplois et stages, tout en créant du lien de coopération et de solidarité entre les citoyens. Le Forum économique et entrepreneurial pourrait être l’occasion de mettre en place ce réseau puis de l’enrichir. Le futur Service Jeunesse pourrait aussi être un intermédiaire en dirigeant les jeunes vers cette plateforme.

Valorisation des jeunes talents à travers leurs pratiques culturelles et sportives

Le sport étant un vecteur de rencontre et d’épanouissement, il a été rappelé la nécessité de le promouvoir davantage. Un soutien accru de la municipalité aux associations et le développement de l’accessibilité des infrastructures faciliterait sa pratique. Il a été également proposé d’installer des tribunes aux stades de la ville afin de faire de chaque match un événement fédérateur et d’encourager les sportifs et talents locaux. L’importance de mettre en place une meilleure communication autour des événements culturels, notamment ceux proposés par la MJC, a été pointée. Il a également été proposé d’élargir le« Passeport Jeunes », actuellement centré sur la pratique sportive, à des activités plus larges comme la musique, l’art ou la culture, permettant aux jeunes d’explorer leur créativité et de leur ouvrir le champ des possibles.

Dates et lieux des prochains Ateliers Citoyens :

  • le 17 avril à 19h30 : « Bien Vivre à Fresnes » à l’Epicerie Sociale, 19 Rue Henri Barbusse (thèmes abordés : propreté, sécurité, circulations douces, espaces verts, écologie) ;
  • le 20 mai à 19h30 : « Une ville unie, solidaire et équilibrée » à la Maison de Quartier Aimé Césaire, 16, rue du Docteur-Charcot (thèmes abordés : urbanisme, la fracture Nord-Sud et le centre-ville) ;
  • le 18 juin à 19h30 : « Être et faire ensemble à Fresnes » à la Bibliothèque Municipale Gabriel Bourdin (thèmes abordés : animation, démocratie participative, vivre ensemble, convivialité).

Fresnes Demain continue !

Lors de la grande soirée de restitution du 5 février de Fresnes Demain à la Grange Dîmière, plus de 320 Fresnois ont assisté à l’annonce des 41 engagements de Madame la Maire, Marie Chavanon et de son équipe municipale. Parmi eux, la mise en place d’ateliers citoyens thématiques.

La tenue d’Ateliers Citoyens est l’un des engagements très attendus par les habitants. Ces Ateliers vous permettront de suivre et affiner les engagements. Ils sont au nombre de 4, un par mois entre Mars et Juin.

Les Ateliers Citoyens se tiendront :

  • le 25 mars à 19h30 : « Faire réussir Fresnes » au Club House de Foot du Stade Sud Avenue du Parc des Sports (thèmes abordés : Jeunesse, économie, éducation, emploi) ;
  • le 17 avril à 19h30 : « Bien Vivre à Fresnes » à l’Epicerie Sociale, 19 Rue Henri Barbusse (thèmes abordés : propreté, sécurité, circulations douces, espaces verts, écologie) ;
  • le 20 mai à 19h30 : « Une ville unie, solidaire et équilibrée » à la Maison de Quartier Aimé Césaire, 16, rue du Docteur-Charcot (thèmes abordés : urbanisme, la fracture Nord-Sud et le centre-ville) ;
  • le 18 juin à 19h30 : « Être et faire ensemble à Fresnes » à la Bibliothèque Municipale Gabriel Bourdin (thèmes abordés : animation, démocratie participative, vivre ensemble, convivialité).

Nous comptons sur votre mobilisation, il vous est possible de participer à plusieurs ateliers, n’hésitez pas à vous inscrire en les indiquant ainsi que les sujets en particulier que vous souhaitez aborder, à l’adresse fresnesdemain(at)gmail.com